Le PUK D3 peut réaliser toutes les soudures effectuées avec un laser !

 

Sur les mêmes métaux et alliages (par exemple cobalt, chrome, à haute teneur en or, à base de palladium ou autres catégories d’alliages ainsi que titane, acier inoxydable etc...) !

 

Que des avantages avec cette soudeuse TIG à micro-impulsion électrique sous protection Argon :

  • Très faible dégagement de chaleur.

  • Soudure fiables, constamment reproductibles, même sur matériaux très fins.

  • Positionnement des points très précis.

  • Microscope avec éclairage à LED, filtres de protection oculaire et supports mains et pièce à main. Utilisable en simple microscope de travail.

  • Contrôle et sécurisation informatique du contact de l’électrode.

  • Utilisation rapide, simple et intuitive grâce à un écran tactile et des préréglages pour toutes les opérations :

            • Sélectionner le métal

            • Sélectionner l'opération de soudage

            • Souder !

               

Toutes les caractéristiques telles que la durée d'impulsion, la puissance, la courbe de soudage, l'éclairage ainsi que le rythme de soudage sont modifiables sur les pré-réglages et/ou enregistrables en 20 programmes propres.

 

Qualité allemande signée LAMPERT !

Garantie 3 ans.

 

Cliquer ici pour voir la vidéo de présentation de la soudeuse en action !

De nombreuses autres vidéos sont disponibles sur notre chaîne youtube

 

 

Pour fonctionner il faut : Le pack complet incluant l'unité centrale, la pièce à main, un jeu de 10 électrodes, une pédale de commande, le microscope à LED et filtre de protection oculaire auxquels il faut ajouter le régulateur de débit (spécifique à 2 ou 3 L/mn) pour gaz Argon ainsi qu'une bouteille d'Argon pur à 99%.

Harmonisation mondiale des tarifs gérés par LAMPERT Germany.

 

Le principe de fonctionnement du PUK D3 est aussi simple qu´ingénieux :

 

Dès que la pointe de l´électrode entre en contact avec la pièce, le processus de soudage commence automatiquement. Sous une atmosphère de gaz de protection (argon), un arc électrique se forme exactement sur le point de contact : l’électrode se rétracte automatiquement d’environ 1 mm dans la pièce à main et est ainsi soulevée de la surface de la pièce. De cette manière, les points de soudage sont soumis au niveau d’intensité souhaité – homogène et constamment reproductible.

 

Il est possible de procéder à des points de soudure de 0,2 à plus de 3 mm de diamètre (selon le matériau et le réglage). Des durées d’impulsion de soudage extrêmement courtes permettent d’effectuer des soudures de grande qualité sur des pièces d’une épaisseur de matériau nettement inférieure à 0,2 mm (par exemple, dans le cas de structures orthodontiques), ainsi que dans des zones thermosensibles (par exemple, à proximité de pièces en acrylique ou en céramique).

 

Il est possible de souder des matériaux de même type sans brasage.

 

Le mode de soudage de rétention permet une soudure aisée, avec une économie de matière de broche en une fraction de seconde.

 

Le mode de soudage de fixation fait également parti des pré-réglages et permet de fixer des pièces très rapidement avant de les ressouder ou de les braser.

 

Le vaste spectre de puissance rendue possible par le PUK D3 permet de réaliser des joints soudés solides, même sur de grosses pièces, telles que des bridges, des barres ou des prothèses squelettées. Nous recommandons alors l’utilisation des fils de soudage adaptés.

 

Les paramètres correspondants à chaque application du secteur dentaire sont disponibles !

 

Cliquer ici pour voir la vidéo de présentation de la soudeuse en action !

De nombreuses autres vidéos sont disponibles sur notre chaîne youtube !